« 2017, bd Sainte-Beuve » – Ringard 1

Rencontres de la critique et de la culture

du 30 mars au 2 avril

 

Ringard, vous avez dit ringard ? Mais quoi ? La culture ? Les spectacles ? Les livres ? La pensée ? La communication ? Le jardinage ? Les affaires plus ou moins publiques ?

La critique d’ouverture telle que nous la pratiquons se pose aujourd’hui sur ce qu’un mot de bon ou mauvais esprit peut assassiner sans avoir vraiment de quoi il parlait.

La critique laisse sa chance à tout le monde, et peut revenir, heureusement, sur les jugements à l’emporte pièce de ceux qui, peut-être, n’étaient pas suffisamment pourvus pour y voir clair. Mais ils avait l’heur de parler fort…

Cette première partie va s’intéresser à ce que le ringard peut nous réserver…

Jeudi 30 mars, 19h30 : Inauguration – Ringardise : le mot, les oeuvres, par Pierric Maelstaf. En présence de Frédéric Cuvillier, Député-Maire, ancien ministre. Salons d’honneur de l’hôtel de ville – Boulogne-sur-Mer.

Vendredi 31 mars, 15 h : Conférence – La Guerre des boutons de Louis Pergaud, par Hugo Pradelle, critique à en-attendant-nadeau.fr . Roman d’enfance, roman sur la guerre, roman philosophique, roman largement adapté ou trahi par le cinéma, Hugo Pradelle reviendra sur ce roman phare, que d’aucuns peuvent trouver ringard aujourd’hui mais qui a peut-être toutes les qualités d’une œuvre universelle. La Chapelle – Bibliothèque Universitaire, Boulogne-sur-Mer.
19 h, Conférence-débat – Buffet offert par la Médiathèque Les jardins du Savoir ; 20 h : Exploration du héros dans le cinéma de Paul Verhoeven, par Eric Popu. Entrée libre. Médiathèque municipale du Portel.

Samedi 1er avril, 11h30 : Dégustation critique – Menus de Tony & Stellio Lestienne, vins de Jean-Luc Malkowiak. Sur réservation : 30 € par personne. Règlement par Paypal (site partenaire) jusqu’au 28 mars





ou par chèque jusqu’au 25 mars à envoyer à çà & là – BP 72 – 62930 WIMEREUX. Jardins de la Matelote, Terlincthun.

15 h : Conférences – Le Charme discret du ringard, par Marianne Camus. Médiathèque municipale du Portel L’idée du ringard implique un sentiment de supériorité, plus ou moins fondé, et la moquerie. De nombreux lecteurs l’appliquent à l’œuvre d’Agatha Christie. Mais elle est toujours lue dans le monde entier. Serait-ce le signe d’une affection aussi universelle que cachée pour le ringard ? Certainement, on remarque que Christie s’inscrit dans une tradition, anglaise, de narration alliant nostalgie et ringard, tradition qui perdure encore de nos jours, à travers, entre autres, les romans de P D James. Cela semble confirmer un penchant général pour le ringard mais aussi peut-être indiquer que la notion de ringard est plus subtile qu’il n’y paraît à première vue. D’autant plus qu’Agatha Christie établit une sorte de pacte dans lequel le lecteur rejoint l’auteur pour jouer ensemble de la notion même de ringard.
16h30 : Le ringard : a way of « future-proofing », by Andrew Ballantyne. Lecture in English. Médiathèque municipale du Portel L’architecture révèle l’esprit des villes et la culture des peuples, sur le long terme. La ringardise peut alors devenir un élément positif d’analyse qui met l’avenir à l’épreuve. Andrew Ballantyne montrera des façades anglaises ou vénitiennes, entre autres, pour appuyer son discours, qui sera traduit selon les besoins. Médiathèque municipale du Portel

20h30, Spectacle – Tristan & Iseult, par la Compagnie Onimagine et la Compagnie Mille Bonjours.
Histoire d’amour universelle, inspiratrice de Roméo et Juliette, ou vieillerie qu’on nous ressert à l’heure des réseaux sociaux et de Meetic ?
Tristan et Yseult est sans aucun doute la plus belle histoire d’amour de tous les temps, mais aussi une des plus bouleversantes. L’histoire d’un amour impossible, qui défie les lois des humains et des Dieux. C’est de ce magnifique poème que l’ensemble de musique médiévale « Mille Bonjours » et la comédienne Anne Mauberret se sont inspirés pour créer un conte musical intemporel.
Visiter les grandes figures de la mémoire, de l’art et du patrimoine comporte le risque d’affronter son propre présent. Un grand texte, servi par un grand spectacle qui s’adresse à tous, peut aussi rendre au présent sa ringardise. Alors, ringard, le patrimoine ?

La Chapelle – Bibliothèque universitaire.
Gratuit réservation : resa@bdsaintebeuve.fr

Dimanche 2 avril, 14h30 : Conférence – La musique ringarde, par le musicologue Guillaume Kosmicki. Médiathèque départementale, rue du Bon Air, Wimereux.

Cette manifestation est rendue possible par les partenariats qui l’accompagnent et les subventions du Conseil régional des Hauts de France, du Conseil départemental du Pas-de-Calais, de la Communauté d’agglomération du Boulonnais, de la Ville de Boulogne-sur-Mer, du partenariat avec la ville du Portel. Ainsi qu’avec l’hôtel-restaurant La Matelote, la cave Trésor de vins, Philippe Olivier, affineur, la librairie l’Horizon.

Tous les bénévoles et esprits bienveillants qui s’activent sont également indispensables.
Il est aussi possible de soutenir l’association par des dons ou en faisant l’acquisition des livres que nous co-éditons avec les Editions du Sagittaire, qu’on trouve sur place lors de la manifestation mais aussi en ligne

Laisser un commentaire